Histoire


Résultat d'un pari entre la reine Marie-Antoinette et son beau-frère le Comte d'Artois, qui avait acquis le domaine en 1775, cette bagatelle surgit miraculeusement de terre
en soixante-quatre jours

Le parc de Bagatelle fut conçu par Belanger et réalisé par Thomas Blaikie, dans un style anglo-chinois typique de cette époque. L'art du jardin vivait alors de profonds changements. Le parc et le château subirent de multiples métamorphoses, passant entre les mains de célèbres propriétaires : Napoléon, le duc de Berry, le marquis d'Hertford ou encore Sir Richard Wallace. L'orangerie, la grille d'honneur et les écuries ont été conçues sous le Second empire. L'architecte Léon de Sanges conduit alors d'importants travaux sur le château, qui est surélevé. Les pavillons de gardes furent construits en 1873 par le même architecte, ainsi que le Trianon et les deux terrasses.
 
Ce joyau fut racheté par la Ville de Paris en 1905, qui confia sa réhabilitation au conservateur des jardins de Paris, Jean-Claude-Nicolas Forestier... c'est à lui que nous devons la célèbre roseraie de Bagatelle !
 
Fondée en 2019, à l'initiative de personnalités regroupées autour de la Fondation Mansart pour remédier à l'état du château de Bagatelle, la Fondation du château de Bagatelle œuvre avec passion et enthousiasme à la restauration, à l'embellissement et au rayonnement du château de Bagatelle.
 
 

"Il était une fois Bagatelle", Franck Ferrand raconte

 
 

En partenariat avec

Fichier:Ville de Paris logo 2019.svg — Wikipédia